Module Image

Calendrier scolaire 2017/2018 : changements au printemps [màj]

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Les vacances de printemps de la zone B sont prévues du 21 avril au 6 mai 2018.

Une première académie vient de modifier ces dates (report de 4 jour des vacances) et cela devrait s'étendre à d'autres régions.
Une telle décision ne sera pas sans conséquence pour le secteur de l'animation de loisirs.

Mise à jour du 25/10/2017 :
Une lectrice nous a signal, via Facebook, que l'académie d'Amiens ne modifierai pas ses vacances de printemps (mail officiel à l'appuie).
Merci Mme Béatrice Coma.


Mise à jour du 22/10/2017 :

L'académie de Rennes change aussi ses dates de vacances, comme attendu. Elle rejoint celles de Caen, Nantes, Orléans/Tours et Rouen.
L'académie d'Aix/Marseille annonce qu'elle ne modifiera pas son calendrier scolaire.

Mise à jour du 13/10/2017 :

Le site du ministère de l’Éducation Nationale officialise les nouvelles dates de vacances pour les académies de Caen, Nantes, Orléans/Tours et Rouen.

Mise à jour du 01/10/2017 :
France Info confirme le changement de calendrier scolaire pour l'académie d'Orléans/Tours ainsi que le projet en cours de réflexion pour les académies de Rennes, Aix/Marseille, Caen et Rouen.
A priori pas de changement à venir pour Metz/Nancy. Le sujet ne semble pas encore avoir été étudié dans les académies de Lille et Amiens.

C'est l'académie d'Orléans-Tours qui a la première fait le choix de modifier le calendrier scolaire initialement prévu.
Si le calendrier scolaire en Métropole est calqué sur 3 zones (A, B et C), les recteurs d'académie sont autorisés à modifier celui-ci pour leur secteur. C'est ce qu'a fait la rectrice d'Orléans-Tours, via un arrêté signé le 20 septembre 2017.

Cette décision est justifiée par le fait que le calendrier initialement prévu faisait rentrer les élèves et les enseignants sur une semaine particulièrement perturbée par 2 jours fériés (mardi 8 et jeudi 10 mai).
Les vacances auront donc lieu du 26 avril au 13 mai pour les habitants de la région Centre-Val de Loire.

Ce nouveau calendrier aura donc l'avantage d'éviter aux enfants une semaine de reprise totalement "décousue".
On peut toutefois s'étonner que cette modification intervienne aussi tardivement (le calendrier scolaire étant élaboré et connu environ 3 ans à l'avance).

De fait, les conséquences seront importantes, pour des milliers de familles et plusieurs secteurs :

- Ceux qui avaient déjà organisé leurs vacances (parfois avec versement d’arrhes) se retrouvent "coincés".
- Les professionnels du tourisme vont devoir s'adapter, dans tout le pays (périodes d'ouvertures à revoir, recrutements en conséquence, tarifs, annulation et modifications à venir, ...).
- Les organisateurs d'ACM et de formations BAFA/D vont devoir revoir leurs calendriers, avec des répercussions pour leurs partenaires (centre d'hébergement, par exemple) et leurs organisations (catalogues, inscriptions, recrutements, ...).
- Certaines mairies devront peut-être revoir l'organisation de travaux prévus durant les vacances (avec le risque que des entreprises soient indisponibles aux nouvelles dates).
- De manière générale, le risque est grand de voir de nombreuses familles refuser de mettre leurs enfants à l'école les 23, 24 et 25 avril, si leurs vacances étaient déjà prévues (ce risque existait également pour la semaine initiale de reprise des cours, toutefois).

Si pour l'instant cette décision ne concerne qu'une académie (6 départements tout de même !), il semble qu'elle va s'étendre.
Des syndicats informent que l'académie de Rennes envisage de suivre celle d'Orléans-Tours, et le ministère de l'Éducation Nationale pourrait même aller jusqu'à entériner ce changement au niveau national.

Zone A : Académies de Besançon, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble, Limoges, Lyon et Poitiers.

Zone B : Aix-Marseille, Amiens, Caen, Lille, Nancy-Metz, Nantes, Nice, Orléans-Tours, Reims, Rennes, Rouen et Strasbourg.

Zone C : Créteil, Montpellier, Paris, Toulouse et Versailles.

Corse et Outre-mer : chaque académie fixe son propre calendrier.


Source : Le café pédagogique.

Liens utiles :
Site officiel du calendrier scolaire.
Décision de l'académie d'Orléans-Tours.

Flux d'actualité